Cartoonmuseum Basel

Lorenzo Mattotti

11.11.2017 - 11.03.2018

Né en 1954 à Brescia et vivant actuellement à Paris, le peintre, illustrateur et dessinateur de bande dessinée Lorenzo Mattotti est l'un des plus importants dessinateurs de son domaine sur le plan international. Pendant ses études d'architecture à Venise, il dessine déjà des BD, par la suite il se consacre entièrement au dessin, à la peinture et à l'illustration. Dès la fin des années 1970, en tant que fondateur du collectif Valvoline, Mattotti défend une conception large de l'art, de l'architecture, du cinéma et du design. Après des débuts réalisés en majorité en noir et blanc, il crée des images dynamiques et expressives aux couleurs vives dans des bandes dessinées quasiment sans paroles qui le rendent célèbre. Publié en 1985, son roman graphique sensuel "Feuer" (Feu) qui fait intervenir des sujets surréalistes et évoque des ambiances oniriques grâce à une tech-nique originale s'assimilant à la craie, constitue un jalon de l'histoire de la BD. Mattotti retourne cependant régulièrement au dessin, en 1991 paraît le roman graphique "L'Homme à la fenêtre" marqué par la fragilité du tracé. Il illustre des classiques tels que "Hänsel & Gretel" (Jeannot et Margot) et est récompensé en 2003 pour sa version de "Dr. Jekyll and Mr. Hyde" par le prix Eisner. Les coopérations avec des musiciens comme Lou Reed ou des cinéastes comme Wong Kar-Wai et Steven Soderbergh sont caractéristique de ce passeur de frontières dont les dessins sont également présents dans les grands journaux et magazines tels que "The New Yorker", "Le Monde" ou "Süddeutsche Zeitung".

Conçue sous forme de rétrospective, l'exposition au Cartoonmuseum de Bâle a été réalisée en étroite collaboration avec l'artiste et présente des étapes importantes de son œuvre très riche depuis 1980 jusqu'à présent, en mettant l'accent sur le thème de la ville et de l'espace.

< retour

Lorenzo Mattotti: Capoto (2003), Cover de la seconde Édition française, © Lorenzo Mattotti
Lorenzo Mattotti: Capoto (2003), Cover de la seconde Édition française, © Lorenzo Mattotti